Accueil Remonter

La demoiselle en rouge

 

Porteloise : costume de cérémonie de la jeune fille

La demoiselle en rouge

Commençons donc par la plus jeune. Elle a à peine vingt printemps. Mais, elle a déjà le visage grave et sérieux des demoiselles du Portel. C'est la demoiselle en rouge. D'aucuns vous diront que c'est la plus belle et ils auront sans doute raison.

Elle porte un coquet bien ajusté. Cette coiffe qui comporte cinq éléments (la coiffe en molleton, le bandeau qui relie le derrière de celle-ci et devant bordé d'une fine lisière de dentelles) était faite, par les brodeuses du temps passé sur la tête même de la jeune fille. Elle s'harmonise avec les magnifiques dorlots, attachés aux oreilles et la jabot plissé au-dessus du fin corsage.

Ce jabot est retenu par une broche porteloise ornée de trois pensées bleues et par la chaîne en or, trois fois passée au tour du cou — c’est la règle — et qui laisse tomber sur la poitrine une croix d'or.

 On ne peut pas ne pas admirer la longue chaîne d'or fin, sautoir qui se glisse sous le magnifique châle de cachemire d'où se détache la lourde croix d'or.

On l'appelle « La demoiselle en rouge » car elle porte une jupe de cette couleur éclatante et un tablier d’une blancheur éclatante, serré à la taille par le réglementaire ruban blanc.

On n'a pas oublié ni les fins gants blancs, ni les bas de même couleur, ni les prunelles (ces chaussures noires) qui lui donnent un air de grande maison.

 

Voir aussi les vitrines de costumes exposées en Mairie.

 
 

 Accueil Remonter Suivante

 
Envoyez un courrier électronique à histoire.leportel@gmail.com pour toute question ou remarque concernant ce site Web.

Copyright © 2005 - 2013, LE PORTEL, son histoire et son patrimoine
Dernière modification : 11 mai 2014